Affiner la recherche

Tags et Filtres

    Résultats de la recherche

    12 résultat(s) trouvé(s) Trier par
    1. Tags associés:

    2. Comète Shoemaker-Levy

      Date de publication:

      14 Mars 2011
      r4774_29_crateres_meterores09_thumbnail.png
    3. L’eau de la haute atmosphère de Jupiter provient de la comète Shoemaker-Levy 9

      Source:

      • Sciences et techniques

      Date de publication:

      24 Avril 2013

      La quasi-totalité de l’eau présente aujourd’hui dans la haute atmosphère de Jupiter provient de la comète Shoemaker-Levy 9, qui avait percuté la planète en juillet 1994.

      Tags associés:

    4. Tags associés:

    5. Herschel lève un mystère sur la haute atmosphère de Jupiter

      Date de publication:

      6 Mai 2013
      Water_in_Jupiter_s_atmosphere.jpg

      Juillet 1994. La comète Shoemaker-Levy 9 percute en direct Jupiter. De larges cicatrices brunes, dont l'une du diamètre de la Terre, restèrent visibles durant plusieurs semaines. Mais la comète a aussi modifié la composition chimique de la haute atmosphère de la géante en y apportant de l'eau. Le télescope spatial Herschel (dont le retrait de service a été annoncé la semaine dernière) en apporte la preuve.

      Tags associés:

    6. Astrochimie

      Date de publication:

      12 Septembre 2017

      Tags associés:

    7. Hubble, expert de l’espace

      Date de publication:

      10 Juin 2010
      impact-jupiter-hubble.jpg

      Qu’est-ce qui a frappé Jupiter ? Le 19 juillet 2009, la trace caractéristique d’un impact était observée à la surface de la plus grande planète du système solaire. Immédiatement, le télescope spatial Hubble était braqué dans sa direction pour tenter de découvrir l’identité du coupable.

      Tags associés:

    8. Scientific Results

      Date de publication:

      24 Octobre 2016

      Tags associés:

    9. Résultats scientifiques

      Date de publication:

      24 Octobre 2016

      Tags associés:

    10. La mort des comètes

      Date de publication:

      11 Juillet 2014

      Les comètes vivent, se transforment… et meurent. L’érosion progressive qui attend la plupart des noyaux cométaires n’est qu’une des possibilités de disparition de ces petits corps. S’ils sont constitués des mêmes matériaux issus de la nébuleuse originelle, leurs histoires peuvent être très différentes. Ils peuvent notamment avoir été fragilisés par des collisions, comme en témoignent les nombreux cratères visibles sur les quelques noyaux approchés par des sondes. Bref, nul ne sait jamais précisément comment va se comporter un noyau cométaire à l’approche du Soleil. Et ce comportement dépend naturellement des contraintes qu’il aura à supporter. Un très gros noyau formé par l’assemblage plus ou moins cohérent de blocs vaguement cimentés par de la glace résistera parfaitement à son passage au périhélie si celui-ci se produit à plusieurs dizaines de millions de kilomètres du Soleil, comme pour la comète Hale-Bopp, alors qu’il se brisera lors d’un périhélie plus rapproché, comme pour l’ancêtre des comètes du groupe de Kreutz. Mais il existe des façons de mourir encore plus spectaculaires.

      Tags associés:

    11. 1997: the Hipparcos catalogue release

      Source:

      • Sciences et techniques

      Date de publication:

      28 Novembre 2011

      1997 THE HIPPARCOS CATALOGUE RELEASE Update: 11/28/2011

      Tags associés:

    12. 1997: publication du catalogue Hipparcos

      Source:

      • Sciences et techniques

      Date de publication:

      28 Novembre 2011

      Positionner les étoiles les unes par rapport aux autres, mesurer leurs distances et leurs mouvements est une clé de voûte historique de l'astronomie.

      Tags associés: