Tags et Filtres

Résultats de la recherche

3 résultat(s) trouvé(s) Trier par
  1. Guam, une île du Pacifique au rôle géostratégique majeur pour la puissance étatsunienne

    Date de publication:

    19 Mars 2021

    Dans l’ouest de l’Océan pacifique, l’île de Guam s’étend sur 549 km2 et est peuplée de 166.000 habitants. Plus grande île de l’archipel des îles Mariannes (Micronésie), elle fut successivement espagnole puis étatsunienne. De par sa position très occidentale, elle joue un rôle majeur dans le déploiement du dispositif militaire naval et aérien des États-Unis en Asie-Pacifique. C’est pourquoi les fonctions militaires y occupent localement une place économique et foncière (1/3 surface) si considérable. L’essor de la Chine et la montée des tensions en Asie lui confèrent un rôle géostratégique majeur, d’importance continentale et mondiale.

    Tags associés:

  2. Afghanistan / Pakistan / Tadjikistan- Le corridor de Wakhan, une zone tampon transfrontalière en plein Himalaya

    Date de publication:

    26 Septembre 2020

    Long de 350 km et large de 13 à 65 km seulement, le couloir de Wakhan constitue un étroit corridor situé au Nord-Est de l’Afghanistan dans la province de Badakhchan. Il se déploie entre le Tadjikistan au nord et le Pakistan au sud avec en bref contact avec la Chine (92 km) à l’est. Tracé en 1893 dans le cadre des accords sur le Ligne Durand qui fixe sur 2430 km le tracé des frontières entre l’Afghanistan et l’Empire britannique des Indes, cet étrange corridor intra-montagnard répond à un enjeu géostratégique majeur : dans le cadre du Grand Jeu, créer un espace-tampon neutralisé entre l’Empire russe, en pleine poussée impérialiste vers l’Asie centrale en cette fin du XIXème siècle, au Nord et l’Empire des Indes britanniques au Sud. Aujourd’hui, le corridor afghan de Wakhan isole le Tadjikistan, né de l’implosion de l’URSS en 1991, et le Pakistan, née de la décolonisation en 1947. Mais une autre puissance impériale – voisine et asiatique cette fois - s’intéresse actuellement à cette région, la Chine, pour des raisons là encore géostratégiques.

    Tags associés:

  3. Japon / Chine- Les îles Senkaku: souveraineté, frontières et rivalités de puissance en Mer de Chine orientale

    Date de publication:

    8 Juin 2020

    Depuis 1972, l’archipel des îles Senkaku en japonais, Diaoyutai en chinois, est l’objet de revendications conflictuelles entre Tokyo, qui les contrôle, et Pékin et Taipei. Situées dans le sud de la Mer de Chine méridionale, ces iles minuscules, inhabités et sans ressources essentielles mais disposant d’une vaste ZEE sont le symbole et le prétexte à l’affirmation des rivalités géopolitiques entre deux grandes puissances asiatiques et mondiales, la Chine populaire et le Japon. Plus largement, elles témoignent des logiques de maritimisation des Etats et des économies contemporaines et éclairent les processus croissants de territorialisation des espaces maritimes par les Etas côtiers dans le cadre de la mondialisation.

    Tags associés: